Comparatif: les cores i3, i5 et i7 face à face

  [Article du 09 janvier 2010]

  Intel a commencé à sortir le haut de gamme avant de décliner celui-ci vers le bas. Le tableau ci-dessous tient compte de cet ordre d'apparition avec les cores i7 900 socket 1366 et contrôleur mémoire triple channel intégré, i7 800 identiques mais sur socket 1156 et contrôleur double channel puis toujours sur socket 1156 le cores i5 750 abandonnant l'hyperthreading et ensuite les cores i5 600 reprenant l'hyperthreading mais avec seulement deux cores plus l'IGP (contrôleur graphique lié) mais perdant 4 Mo de cache L3, l'i3 abandonnant le turbo boost et enfin le Pentium G 6950 un simple dual core avec IGP et 4 Mo de cache L3. Les cores i5 600, i3 500 et Pentium sont gravés en 35 nm au lieu des 45 nm pour les précédents.
  Nous noterons qu'à chaque grande déclinaison correspond un nouveau contrôleur principal un Intel X58 pour les i7 900, un Intel P55 pour les autres et si l'on désire bénéficier de l'IGP pour les sockets 1156 un Intel H55 ou H57. Ce qui implique le changement de carte mère !

La fréquence maximale est celle optenue avec un seul core en action (application monothread) et turbo boost et les prix affichés ne sont qu'à titre indicatif.

Modèle
Fréquence de base
Fréquence maximale
Fréquence IGP
Cores/Threads
Cahe L3
Mémoire supportée
   TDP   
Prix Materiel.net
Core i7 975
3,33 GHz
3,60 GHz
na
 4/8
 8 Mo
 DDR3-1600
130 W 
Core i7 950
3,06 GHz
3,32 GHz
na
 4/8
 8 Mo
 DDR3-1600
130 W 
Core i7 920
2,66 GHz
2,92 GHz
na
 4/8
 8 Mo
 DDR3-1600
130 W 
Core i7 870
2,93 GHz
3,60 GHz
na
 4/8
 8 Mo
 DDR3-1600
95 W 
Core i7 860
2,80 GHz
3,46 GHz
na
4/8
8 Mo
DDR3-1600
96 W
Core i5 750
2,66 GHz
3,20 GHz
na
4/4
8 Mo
DDR3-1333
95 W
Core i5 670
3,46 GHz
3,73 GHz
733 MHz
2/4
4 Mo
DDR3-1333
73 W
Core i5 661
3,33 GHz
3,60 GHz
900 MHz
2/4
4 Mo
DDR3-1333
87 W
Core i5 660
3,33 GHz
3,60 Ghz
733 MHz
2/4
4 Mo
DDR3-1333
73 W
Core i5 650
3,20 GHz
3,46 Ghz
733 MHz
2/4
4 Mo
DDR3-1333
73 W
Core i3 540
3,06 GHz
na
733 MHz
2/4
4 Mo
DDR3-1333
73 W
Core i3 530
2,93 GHz
na
733 MHz
2/4
4 Mo
DDR3-1333
73 W
Pent G 6950
2,80 GHz
na
533 MHz
2/2
3 Mo
DDR3-1066
73 W

  Les Clarkdale sont les premiers processeurs à intégrer une puce graphique (Intel Graphics Media Acceleratot HD). Ce GPU ajouté dans l'enveloppe de ces CPU est gravé en 45 nm, il est compatible directX10, openGL 2.1 et shader 4.0 mais on remarque qu'il n'est pas cadencé à la même fréquence selon la version du processeur. Ils possèdent un moteur vidéo nommé ClearVideo HD supportant les codecs Mpeg2, VC1 et h.264 qui peut gérer le DTS-HD et le Dolby TrueHD via une sortie HDMI 1.3. Selon la carte mère associée, ils sont même capable de gérer le biécran.
  Si en HD l'IGP MA fait un sans faute, quand est-il en 3D ? Cadencé à 900 MHz avec l'i5 661 il concurrence l'IGP 785G associé au plateforme AM3 et reste un ton au dessus du GeForce 9400/9300. Il est donc possible de jouer sans être trop exigeant sur la résolution et les détails. Par contre cadencé à 733 ou 533 Mhz dans les autres Clarkdale, il devient vite insuffisant.

3DMark 2006

  Conclusions:

- Les cores Bloomfield (i7 900) avec leur contrôleur triple channel (même s'il n'apporte que peu de gain) mais surtout leur possibilité de suivre deux lignes PCIe 16x en silmutané reste les rolls des quad cores. Leur overclocking est plus délicat que celui des autres i7, i5 et i3 (Lynnfield et Clarkdale) du fait de ce contrôleur triple et de la présence d'un contrôleur QPI (lien entre le chipset et le CPU) mais pratiquement tous atteignent 4 GHz avce un peu de méthode et de patience (voir l'overclocking de l'i7 920 => ici). Le turbo boost des cores Bloomfield étant moins performant que celui des Lynnfield il faudrait prendre un i7 870 pour rivaliser avec un i7 950 avec un petit avantage pour le premier et le même prix. Intel ne s'est pas trompé, même performance, prix de fabrication inférieur et prix de vente similaire !

- Les cores Lynnfield (i7 800 et i5 750) sont très intéressants en particulier l'i7 860 avec des pointes à 3,60 GHz en monothread qui surclasse l'i7 920 pour un prix équivalent. De plus son overclocking trés facile permettra de monter en fréquence en gardant toutes les options déconomie d'énergie comme l'EIST, l'hyperthreading, et le turbo boost. Les 4 GHz sont assurés à la demande et même en air cooling avec le ventirad d'origine Intel Box. Les aficionados de l'overclocking désirant une configuration pas chère et ultra puissante se pencheront sur l'i5 750 avec la même enveloppe thermique (TDP 95 Watts) mais sans hyperthreading. Ainsi pour environ 170 € et hard overclocking, ils viendront chatouiller un i7 975 extrême qui coute 5 fois plus cher !

- Les cores Clarkdale ne sont plus que des dual cores semblables aux cores 2 duo mais avec hyperthreading, sauf pour le Pentium G 6950, et IGP. Au niveau des peformances pures un i5 660 avec ses 3,60 GHz en turbo boost et hyperthreading se montrera bien plus puissant qu'un E8600 qui coute 75 € de plus, un core i3 530 aussi puissant qu'un E7600 et un Pentium G équivalent à un E6300.

- Les plus petits cores Clarkdale grâce à leur Clearvideo HD associés à des cartes mères H55 vont pouvoir nous permettre de réaliser des configurations très à l'aise en Haute Définition 2D pour des nouvelles plateformes Home Theater PC.

  Hardware.fr a calculé un indice de performances en se basant sur l'ensemble de résultats et en donnant le même poids à chacun des tests. L'indice 100 a été attribué à l’Intel Core 2 Q8200.

  Dans les applications classiques, le Core i5 660 fait très souvent mieux que le Core 2 Duo « Penryn » E8600 cadencé lui aussi à 3.33 GHz, et ce sans tenir compte du gain du mode Turbo, histoire de comparer équitablement. Il faut dire que le 660 bénéficie de l’Hyper-Threading et qu’une fois le mode Turbo enclenché, il prend un peu d’avance. Le Core i3 540 de son côté ne bénéficie pas d’un mode Turbo mais bien de l’Hyper-Threading. Avec ses 3.06 GHz, il fait pratiquement jeu égal avec le E8600 tant que ne sont pas évoqués les jeux. En effet, les performances des Clarkdale sont plutôt en léger retrait dans ce domaine alors qu’ils bénéficient tout de même de 4 Mo de cache L3 et que rien ne les limite a priori. La raison est probablement à aller chercher du côté des lignes PCI-Express du processeur qui gèrent la carte graphique, en combinaison avec un bios peut-être pas assez mûr…

  Le gros intérêt des Clarckdale en dehors des futures configurations bureautiques et médiacenters se situe au niveau de leur porentiel d'overclocking atteignant facilement les 5 GHz même en aircooling avec un très bon Noctua par exemple:

 

materiel.net

 

BIUAB_468x60